Logo Google play - Logo Windows Store - Logo

À la découverte de l'environnement à Disneyland Paris : Partie 1

À la découverte de l'environnement à Disneyland Paris : Partie 1

Ecrit le
Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given in /home/dlrpexpr/www/article.php on line 165
Mise à jour:
Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given in /home/dlrpexpr/www/article.php on line 166
2 commentaires

 

Le 5 juin dernier, à l'occasion de la journée mondiale de l'environnement, Disneyland-Paris nous a invité à découvrir comment, à leur manière, ils agissent pour la préservation de l'environnement. Mais le sujet est tellement vaste qu'une sélection d'activités nous a été proposée.

Une fois la présentation générale (chiffres-clés à l'appui) faite à l'Agrabah Café, l'HortiTour peut commencer. L'HortiTour est une visite du Parc Disneyland un peu spéciale puisque nous faisons le tour de toutes les installations dans la branche "horticulture/jardinerie". Cette visite nous présente le travail (titanesque) des jardiniers et des herboristes pour faire vivre la magie Disney au travers des plantes, comme par exemple comment arrivent-ils à faire supporter le climat de Seine-et-Marne à des plantes exotiques.

Pour commencer l'HortiTour, direction City Hall !

 

À notre arrivée, Luc (directeur de la branche "Nature & Environnement") nous parle de sa passion des espaces verts et de son travail à Disneyland Paris. Luc connaît très bien son métier car il a été en partie formé par Bill Evans, le jardinier personnel de Walt Disney. Après quelques minutes d'échanges et de discution, Luc nous présente Pierrick, Manager de l'Horticulture qui va nous guider à travers le parc nous faire découvrir la face cachée de l'horticulture à Disneyland Paris et nous expliquer comment les jardiniers arrive à raconter une histoire grâce aux plantes.

 

 

La visite commence sur Main Street U.S.A, la toute première information que nous donne Pierrick est que toutes les plantes et les arbres ont une échelle et une taille à respecter selon leur position.

Par exemple sur cette photo : vous remarquerez que l'arbre à droite est beaucoup plus grand et volumineux que celui de gauche. C'est ce que les jardiniers appellent un arbre "hors échelle".

 


Ces arbres "hors échelle" seront retirés s'il est impossible pour les jardinniers de les tailler parfaitement. Les arbres sont taillés pour laisser passer un maximum de lumière et que l'on puisse voir les détails qui se trouvent de l'autre côté ce qui permet éventuellement de ne pas se perdre dans les nombreux recoins du parc.

Pierrick nous emmène ensuite en direction de Central Plaza, et nous marquons un premier arrêt au niveau des suspensions orant les lampadaires à gaz, Pierrick nous explique que ces pots de fleurs sont créés et fabriqués par des associations de travailleurs handicapés avec lequelles ils sont en contact.


En arrivant à Central Plaza, Pierrick nous informe que toutes les fleurs sont changées par des fleurs de saison en 5 nuits, il nous explique que le système d'irrigation équivaut aux autoroutes françaises (soit environ 6000 km). Les parterres du Resort sont arrosés en fonction du climat, entre 00h et 4h du matin par de l'eau potable , ce qui coûte cher et gaspille énormément de ressources ! Pour rémédier à cela, Disneyland Paris construit sa propre station d'épuration qui servira à récupérer les eaux des toitures et utiliser cette eau pour arroser les parterres. Un système économique et à la fois écologique.

 

 

Les jardiniers qui s'occupent des pelouses du Château de la Belle au Bois Dormant utilisent beaucoup de matériel de sécurité pour pouvoir assurer latonte des pelouses pentues. Les câbles de sécurité (pour éviter toutes chutes) mais aussi des filets pour éviter que la pelouse ne tombe dans l'eau des douves et bouchent les fontaines du show Disney Dreams! sont de rigueur. Ils utilisent des tondeuses allégées pour pouvoir tondre plus facilement. Les arbres carrés que l'on voit autour du Château de la Belle au Bois Dormant vont être retirés progressivement car ils sont hors échelle (ils dépassent un gabarit de sécurité). Pour toutes tâches près de toutes les zones où sont installés les effets pyrotechniques, les jardiniers font appel à un technicien spectacle qui leur assure une totale sécurité et éviter de déclencher par inadvertance un des effets pyrotechniques Pas loin de 5000 m² de gazon sont changés chaque année sur Central Plaza, la principale cause de ce changement est le non-respect des barrières par les visiteurs qui n'hésitent pas à escalader ces dernières pour s'installer sur les pelouses lors des chaudes journées d'été ! Ils dégradent les arbustes et les parterres de fleurs, ce qui génère beaucoup de travail pour les jardiniers qui doivent retailler sans arrêt, voir même retirer certains arbustes et en remettre des nouveaux.

 

Les plantes de Frontierland sont taillées pour respecter l'atmosphère aride du land en faisant toujours en sorte de ne pas laisser entrevoir leur travail aux yeux des visieurs. Les jardiniers ont aussi le permis bateau pour aller tailler toutes les plantes et arbustes qui se trouvent sur l'Ile de Thunder Mesa.

 


Pierrick nous raconte une petite anecdote sur certains arbres : des cactus ont été offerts par une famille française qui a contacté Disneyland Paris car, à la suite du décès du mari, la femme ne savait plus quoi faire de ces arbres !


Tous les jours, des dizaines de ballons gonflés à l'hélium s'envolent et se bloquent dans les arbres du Resort, les jardiniers doivent donc les retirer un par un.

Puis nous nous dirigeons vers Phantom Manor,
Pierrick nous montre des plantes qui ont l'air, en apparence, fanées voir même semblant être en fin de vie, en réalité, ce sont des plantes qui sont naturellement dans cet état pour renforcer le sentiment d'abandon. C'est le même effet recherché avec les arbres penchés. Quelques mauvaises herbes sont même apparentes pour renforcer cet effet.

 

 


Des "fenêtres" de prises de vue sont créées artificiellement par les jardiniers pour permettre aux visiteurs prendre des photos de l'endroit sans être gênés par un feuillage trop important.

 

Puis, nous nous dirigeons en direction d'Adventureland, land où la végétation est très importante.

 

 

C'est à ce moment là que Pierrick nous explique que les jardiniers de Disneyland Paris utilisent de nombreuses techniques ingénieuses afin que certaines plantes exotiques puissent résister à une température allant jusqu'à -18°C et donc parfaitement se plaire en Seine-Et-Marne.                                            Nous vous donnons rendez-vous très bientôt pour découvrir la suite de cette journée très spéciale..                          

Partagez l'article en 1 clic !
Ecrit par Kosagai



Site web

Commentaires

S'inscrire pour poster des commentaires

Kosagai Le
Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given in /home/dlrpexpr/www/article.php on line 305

quel belle initiative !

Site web

Redox Le
Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given in /home/dlrpexpr/www/article.php on line 305

Magnifiques photos qui reflètent parfaitement la végétation luxuriante du parc :)

13/08 Le Disney PhotoPass Day est de retour le 19 août à Disneyland Paris
12/05 L'affiche Pin Trading de mai 2018 à Disneyland Paris
04/04 Pin Trading Event Back To Neverland à Disneyland Paris
04/04 L'affiche Pin Trading d'avril 2018 à Disneyland Paris