Logo Google play - Logo Windows Store - Logo

Entretien en compagnie de Laurent Cayuela

Entretien en compagnie de Laurent Cayuela

Ecrit le
Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given in /home/dlrpexpr/www/article.php on line 165
Mise à jour:
Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given in /home/dlrpexpr/www/article.php on line 166
0 commentaires

Dans le cadre des Petits Reporters de Disneyland Paris, notre reporter Tristan a rencontré Laurent Cayuela, Concepteur Ecrivain, et Creative Development à Walt Disney Imagineering. 

Nous avons donc pu lui poser différentes questions concernant son métier d'Imagineer Disney

 

" Combien compte-t-on de professions au sein de Walt Disney Imagineering ?

Laurent Cayuela : Au sein de WDI, plus de 140 professions sont référencées. On y trouve de tout : des peintres, des électriciens, des auteurs.. On a vraiment la chance d'avoir un métier aussi varié  où tout le monde peut travailler en équipe. Toutes les professions sont réparties en composantes au sein de Walt Disney Imagineering.

 

" Quel est le parcours "type" pour entrer le plus facilement à Walt Disney Imagineering ?

Laurent Cayuela : À vrai dire, il n'y a pas de parcours type! Le métier est tellement vaste qu'il y a une multitude de parcours pour entrer au sein de WDI. Pour prendre exemple, mes collègues, avant de devenir Imagineer, étaient aussi bien Professeur des écoles que Guide dans un Musée.. Le seul point commun entre chaque parcours est le fait que tout Imagineer sait comment raconter une Histoire. Mais il faut tout de même être spécialisé dans un domaine en particulier, on ne peut pas prétendre devenir Imagineer en étant simplement un grand fan des Parcs à Thèmes Disney. Mon domaine de spécialisation est l'écriture, j'étais auteur de théâtre avant, et je suis devenu concepteur-écrivain à WDI.

 

" Pour trouver une source d'insipration, vous arrive t'il de voyager dans les différents Parcs Disney qui composent le Monde ? 

Laurent Cayuela : En 20 ans de loyaux services, il m'est arrivé de faire seulement 2 grands voyages dans le cadre professionnel : une première fois aux Etats-Unis pour visiter Disneyland Resort et Walt Disney World, puis une autre fois en Asie pour découvrir Tokyo Disneyland Resort et Hong Kong Disneyland Resort. Donc ce n'est pas vraiment en visitant les autres parcs que je puise mon inspiration. Même si par exemple, j'ai découvert le procédé de Stitch Live! à Tokyo Disneyland (ce qui m'a servi de connaitre mieux la chose) et le Stitch dialoguait avec le public en Japonnais, malgré cela, j'ai tout de suite trouvé le personnage très drôle et attachant.

 

Quel est le projet, sur lequel vous avez travaillé, dont vous êtes le plus fier ?

Laurent Cayuela :Pour répondre à cette question, c'est très subjetif. Comme je l'ai déj dit, chaque projet est très différent l'un de l'autre et on peut avoir plus ou moins d'affinité avec. Pour ma part, je pense que plus on avance dans le temps, plus le rendu est incroyable. Donc en me basant sur ce critère, le dernier en date pour moi est Toy Story Playland. Mais quelques années auparavant c'était Stitch Live! Et si vous me reposez la question dans quelques années, ma réponse sera certainement différente.

 

Que ressent-on lorsqu'un des projets sur lequel on a contribué abouti ? 

Laurent Cayuela : On ressent tout d'abord une très grande fierté et une émotion unique de voir son projet aboutir. Même lorsque c'est qu'une petite participation. L'aboutissement d'un projet marque la fin d'une belle expérience et d'un travail d'équipe entre les différentes composantes de WDI. C'es vraiment à chaque fois un grand moment qui est différent entre chaque projet ! On ne vit pas ça très souvent dans une vie.

 

Vous arrive t'il quelques fois d'être en manque d'inspiration ?

Laurent Cayuela : Vous savez, dans le milieu on appelle ceci le "syndrôme de la page blanche". D'ailleurs, dans mon entourage du moins, je ne connais que très peu ce syndrôme, et bien heuresement ! (rires). Mais je sais que ce sentiment est très frustrant, surtout dans un métier comme le mien où nous sommes ammenés à avoir une perpetuelle inspiration. Pour ne pas en arriver là, Walt Disney Imagineering ne nous impose pas de date butoire pour nos projets afin de nous mettre dans les meilleures conditions pour travailler.

 

 Pouvez vous nous en dire plus sur votre participation au spectacle nocturne Disney Dreams! ? 

Laurent Cayuela : Tout d'abord, sachez que le spectacle en lui même a été prit en charge par la partie "Entertainement" de WDI. Donc cela ne me concerne pas directement. Mais j'ai tout de même contribué sur le plan structurel du show, comme par exemple en réfléchissant au concept pour faire sortir de la plus haute tour du Château de la Belle au Bois Dormant, la fameuse seconde étoile sur la droite, ou encore la mise en place de toutes les infrastructures des douves. Toutes ces innovations (ndlr : écrans d'eaux, lasers..) ont fait l'objet de nombreux dépots de brevets. Sachez que WDI a déjà déposé des centaines de brevets depuis sa création. Il nous arrive même de revendre certain de nos brevets à des organismes externes. C'est le cas à l'aéroport de Houston (ndlr : au Texas) : pour vous déplacer d'un Terminal à un autre, vous embarquez à bord d'un véhbicule rotatif rappelant le système utilisé dans Buzz Lightyear Laser Blast ou encore Phantom Manor. 

 

Propos recueillis par Tristan Clérin pour Dlrp Express

 

Merci infiniement à Laurent Cayuela pour sa patience et sa gentillesse pour répondre a nos différentes questions.

Partagez l'article en 1 clic !
Ecrit par

Notre article Entretien en compagnie de Laurent Cayuela est disponible gratuitement sur notre site et vous permettra de tous savoir sur le sujet !

Commentaires

S'inscrire pour poster des commentaires
13/08 Le Disney PhotoPass Day est de retour le 19 août à Disneyland Paris
12/05 L'affiche Pin Trading de mai 2018 à Disneyland Paris
04/04 Pin Trading Event Back To Neverland à Disneyland Paris
04/04 L'affiche Pin Trading d'avril 2018 à Disneyland Paris