Logo Google play - Logo Windows Store - Logo

Entretien avec Daniel Delcourt à Disneyland Paris

Entretien avec Daniel Delcourt à Disneyland Paris

Ecrit le 25/12/2015 à 10:03 Mise à jour: 27/12/2015 à 00:51 8 commentaires

Ce lundi 21 décembre, nous avons eu la chance de rencontrer Daniel Delcourt, Directeur Général Adjoint Opérations, en compagnie de divers représentants de sites de fans au Compass Club Lounge du Disney’s Newport Bay Club, ouvert depuis peu. L’occasion de pouvoir s’entretenir avec lui et l’interroger sur sa vision de la direction à suivre pour Disneyland Paris. Pour lui, la bonne voie passera avant tout par une mobilisation générale. Les efforts réalisés ces dernières années ont été nécessaires afin de pouvoir se permettre de mieux avancer aujourd’hui. Les grands thèmes abordés peuvent se résumer au travers des 4 clés d’excellence : la Sécurité, la Courtoisie, le Spectacle, l’Efficacité.

 

La sécurité est la priorité absolue de Disneyland Paris, que ce soit pour les Cast Members ou les visiteurs, et celle-ci doit être optimale au quotidien. Preuve de l’importance de la sécurité, la première question posée a concerné la réaction de Disneyland Paris face à la tragédie du 13 novembre 2015 à Paris, et la décision de fermer les Parcs pendant 4 jours. Daniel Delcourt a tenu à remercier l’ensemble des Cast Members ayant été entièrement mobilisés lors de ces journées spéciales afin de redonner le sourire aux visiteurs.

 

La 2ème clé est celle qui lui tient le plus à cœur : la courtoisie des Cast Members envers les visiteurs. L’accueil et le contact avec les visiteurs se doit irréprochable pour la 1ère destination touristique européenne. Pour la garantir, le programme « Join the Disney Attitude » va être prochainement lancé, avec la formation tout au long de l’année de 9000 Cast-Members, qui deviendront représentants de la « clé Courtoisie » aux yeux de leurs collègues. Un programme ambitieux pour faire progresser la qualité de service et démarquer encore plus Disneyland Paris.

 

 

Puis nous avons abordé ensemble le sujet du vaste plan de réhabilitations de Disneyland Paris, lancé dans l’optique du 25ème anniversaire afin de permettre une efficacité quotidienne des Parcs. L’occasion de faire le point sur les premières attractions réouvertes, et sur les futures fermetures d’attractions et leurs modifications.

Daniel Delcourt a avant tout souhaité remercier le travail, et l’implication des Cast Members ayant travaillé sur les différentes réhabilitations ainsi que sur les Parcs en 2015 : grâce à eux, la satisfaction globale de Disneyland Paris a augmenté auprès des visiteurs, malgré les fermetures de Space Mountain : Mission 2 et « its a small world ».

 

Ayant travaillé à Disneyland Resort en Californie, son expérience est riche de références qu’il tente d’appliquer à la destination parisienne. Un focus va alors être réalisé pour une gestion plus pérenne des entretiens des Parcs ainsi qu’une intensification des cycles de rénovation.

Conscient de l’effort collectif à engager, il se dévoue lui-même à la tâche en effectuant régulièrement des visites sur le terrain, accompagné par moments de Tom Wolber, Président Directeur Général. Ce sont ces visites qui leur permettent de voir la réalité du terrain, rencontrer les Cast-Members et remarquer les éléments à faire évoluer. Il insiste bien sur le fait que le retour d’une qualité irréprochable passe par un engagement et une mobilisation générale de tout le monde, et d’un travail d’équipe quotidien. Il estime que ces éléments seront la clé qui permettra à Disneyland Paris de proposer un produit d’exception à ses visiteurs.

Daniel Delcourt est ensuite revenu sur la réouverture de « it’s a small world », et sur les nombreux changements opérés : en plus des changements techniques (lumières, audio, peintures, horticulture) et de sécurité, de nombreux aménagements de confort pour les Cast-Members ont été réalisés : panneaux thématisés « coupe-vent » installés à l’embarquement et une guérite d’entrée pour se protéger en cas de conditions météorologiques défavorables. D’autres changements auront par ailleurs lieux dans les mois à venir, avec le remplacement des poupées par de nouvelles versions.  En revanche, il a précisé qu’il n’avait jamais été prévu d’incorporer à l’attraction des Personnages Disney, comme annoncé par certaines sources.

 

Pour que les efforts réalisés lors de ce vaste plan de réhabilitations soient pérennes dans le temps, la réévaluation des moyens de la maintenance sera maintenue à l’issue du 1er plan de réhabilitations. Les symboles ayant reçu une cure de jouvence avant ce plan seront aussi pris en compte : par exemple, des études sont actuellement réalisées pour repeindre une partie du Château de la Belle au Bois Dormant, et utiliser des matériaux plus résistants aux conditions climatiques parisiennes, comme ce fût le cas avec le Disney’s Newport Bay Club. Le même procédé de remplacement du bois par des matériaux longue durée pourrait être reproduit dans les futures réhabilitations des Hôtels.

Nous nous sommes par la suite projetés sur les réhabilitations majeures en cours et à venir à Disneyland Paris :

Le calendrier est organisé par ordre de nécessité de réhabilitation, afin de remettre à niveau les attractions proposant des expériences plus contrastées auprès des visiteurs. Dès le mois de janvier, Adventure Isle et La Cabane des Robinson partiront en réhabilitation, qui permettra de remettre en fonction bon nombre d’effets disparus, comme les cascades et les différents systèmes de cordages et de roues.

Même chose pour Big Thunder Mountain : sa réhabilitation, qui se terminera en décembre 2016 sera l’occasion de remettre en état de marche les Geysers de Rivers of The Far West, absents depuis maintenant de longues année. Cette réhabilitation sera aussi une vraie amélioration concernant l’efficacité de l’attraction : pour éviter les pannes rallongées par le bloquage de wagons dans l’un des lifts, le système sera entièrement revu, réduisant par la même occasion les procédures en cas d’arrêt momentané. D’autres surprises attendront les visiteurs qui partiront pour la randonnée la plus dingue de l’Ouest !

 

Autre réhabilitation très attendue : celle de Peter Pan’s Flight, qui fermera ses portes en janvier pour 6 mois de rénovation. Les effets de lumières et les peintures seront entièrement remis à jour, afin de satisfaire au mieux les visiteurs, qui ne profitent pas de l’attraction dans les meilleures conditions possible.

Il nous a avoué que de très nombreux projets étaient dans les tiroirs de Disneyland Paris pour les années à venir mais que les validations se faisaient au fur et à mesure. Certains projets sont encore en pleines études techniques, à l’image de Studio Tram Tour, où les ingénieurs sont en pleine réflexion afin de proposer du contenu spectaculaire, tout en s’adaptant aux conditions climatiques difficiles en France (pluie, vent, gel…).

Au sujet du Mark Twain, Daniel Delcourt nous a annoncé qu’il avait été intégré dans le plan d’investissements dans le plan financier pluriannuel. Il faudra donc s’attendre à un retour du second bateau de Thunder Mesa Riverboat Landing.

La question du Discoveryland Theatre, proposant une « présentation exclusive d’Ant-Man » après la sortie en vidéo, a été abordée, et Daniel Delcourt a tenu à éclaircir le mystère : le projet qui devait se faire pour la fin de l’année ne s’est pas fait, et une décision a du être prise: laisser ouvert, malgré l’animation obsolète, ou fermer complètement l’endroit. Le choix de l’augmentation de la capacité du Parc Disneyland, et de la possibilité d’avoir un lieu couvert pour l’hiver est apparue comme la meilleure. Mais il nous a assuré que du nouveau contenu sera proposé aux visiteurs prochainement (ndlr : sans doute pour coller à la sortie au cinéma de Captain America 3 : Civil War).

Concernant le Disney Village, la direction est consciente des possibilités supplémentaires en terme de divertissement. Pour cela, un véritable travail de restructuration visuelle sera engagé par le futur, afin de le réaffirmer en temps qu’endroit familial où il fait bon vivre, et une destination touristique à part entière, en connexion avec la magie Disney.

L’efficacité passera également par une adaptation de la destination aux nouvelles pratiques technologiques : l’une de ces avancées technologiques sera le lancement du réseau WiFi au sein des Parcs Disney : lancement prévu pour octobre 2016 au Parc Walt Disney Studios et avant le 25ème anniversaire pour le Parc Disneyland. Ce développement permettra une utilisation optimale des nouveaux moyens de communication : application officielle, réseaux sociaux, ect…

En parallèle, Disneyland Paris tâchera de facilité le séjour des visiteurs résidant dans les Hôtels Disney. Le constat étant fait du surnombre de coupons distribués, représentant une vraie perte de temps pour les visiteurs et les Cast-Members. Une dématérialisation sera alors opérée, en réduisant les nombreux coupons en une simple carte regroupant les divers services (tickets d’entrées, achats, restauration, réservations…). Un projet n’ayant pas encore de nom officiel, que la direction espère lancer pour début 2017. Avant ça, tout sera fait pour simplifier du mieux que possible les séjours, en proposant une carte facturant directement les achats sur la note finale de la chambre.

Toujours dans les Hôtels Disney, Daniel Delcourt nous a confié vouloir faire monter en gamme le Disneyland Hotel dans les prochaines années. Pour cela, cette update passera par une réduction nécessaire de la capacité de l’hôtel, et donc du nombre de chambres, afin de proposer un service de qualité et adapté à la clientèle.

 

La 4ème clé vise à proposer aux visiteurs une qualité de spectacle irréprochable, afin de les faire rêver lors de leur séjour à Disneyland Paris. Pour cela, tout est mis en œuvre pour insuffler une nouvelle dynamique de spectacles, passant par le réinvestissement des salles de spectacles, à l’image de la Jedi Training Academy à Videopolis, ou de Chantons la Reine des Neiges au Chaparral Theater. Ces nouveautés rentrent dans la politique de densification du « core-product » (produit permanent) et, comme Daniel Delcourt nous a précisé, les Personnages Disney font partie intégrante de ce plan.

 

Ainsi, les équipes directives de Disneyland Paris ont fait le constat qu’il n’y avait que 4 photolocations « fixes » par jour, et de nombreuses autres étaient variables. Cela ne permettait pas une expérience visiteurs optimale et tout est fait pour y remédier : la volonté sera de ne plus faire bouger le « core-product » en proposant des photolocations fixes et quotidienne, en les indiquant sur l’application officielle ou sur le programme des Parcs.

Dès le mois de janvier 2016, ce ne sont pas moins de 15 points-photos qui seront annoncées dans les programmes pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Toujours concernant les Personnages Disney, la suppression de leur présence dans les Hôtels Disney il y a un an avait étonné la communauté. Conscient que ce service faisait la réputation des complexes hôteliers de la destination, la direction semble réajuster ses plans en lançant une période de test de 3 mois des Personnages Disney dans les Hôtels (sauf le Disney’s Davy Crockett) afin de pouvoir s’appuyer sur des études chiffrées afin de relancer définitivement le service.

L’année 2016 sera une année cruciale et importante pour Disneyland Paris, avec la fermeture de nombreuses attractions dans le cadre du vaste plan de réhabilitations opéré dans l’optique du 25ème anniversaire. Pour compenser ces fermetures, la direction semble vouloir renforcer l’offre Entertainment. Les scènes disponibles des Parcs Disney vont alors accueillir de nouveaux spectacles, comme c’est le cas pour le Chaparral Theater où sera joué dès le mois de février « La Forêt de l’Enchantement : une aventure musicale Disney » (lire notre article complet et détaillé), ou le Lucky Nugget Saloon où un spectacle animera la salle, ce qui n’était plus arrivé depuis de longues années.

D’autres spectacles vont voir leur expérience renouvelée, comme Animagique, où un nouveau spectacle, abandonnant le concept de la lumière noire sera lancé dès le mois de juillet prochain.

Daniel Delcourt a tenu également à féliciter l’ensemble des équipes ayant travaillé sur le line-up des saisons, qui s’est amélioré cette année pour proposer une véritable offre de quantité et de qualité à ses visiteurs Il est d’ailleurs revenu sur la saison du Noël Enchanté Disney, qui propose cette année une cérémonie d’illumination du Sapin à la hauteur de la destination, et où les visiteurs peuvent admirer La Magie Disney en Parade ! en plus de La Parade de Noël Disney tous les jours. Cette dynamique doit se poursuivre pour les années à venir, en poursuivant ce travail d’équipe, entre les différents secteurs pour une synergie pure et parfaite.

Le focus est alors fait du côté de l’Entertainment pour augmenter le « Core-Product » général de Disneyland Paris, tout en étant agrémenté de nouvelles animations lors des saisons spéciales.

Niveau délais, toute cette dynamique est prévue d’être parfaitement intégrée pour le 25ème anniversaire, le temps nécessaire à une implication de l’ensemble des Cast-Members et des services opérants à Disneyland Paris.

Dernier point de l’Entertainment sur lequel nous avons échangé, celui des évènements spéciaux, à l’image de la Star Wars Night s’étant déroulée le 16 décembre dernier. Il nous a indiqué que la Soirée en générale aurait pu accueillir encore plus de produits, mais que la mise en valeur nocturne de Discoveryland et les points-photos Personnages étaient tout de même immersives. En revanche, il a tenu a préciser sa position concernant les spiels promotionnels pour la soirée diffusés dans les Parcs Disney qui ne seront pas réitérés lors de futurs évènements. Pour les spiels RATP lors des mouvements sociaux, il s’agissait d’informations de nécessité urgente pour une partie des visiteurs.

Une qualité irréprochable est donc insufflée par l’ensemble des équipes directives de Disneyland Paris dans les moindres petits détails. Cet échange aura été l’occasion pour nous de se rassurer quant à l’avenir de Disneyland Paris. Si la nouvelle dynamique est poursuivie et que la mobilisation est générale, et de tous les jours, la voie vers des jours plus paisibles semble toute tracée. Le travail effectué depuis quelques mois maintenant, que ce soit en terme de sécurité, de courtoisie, d’efficacité ou de spectacle, doit se poursuivre dans les années à venir.

Nous remercions Daniel Delcourt pour sa très grande disponibilité, et pour cet échange plus que passionnant !

Partagez l'article en 1 clic !
Ecrit par Mickey

Fan de Disneyland Paris depuis ma première visite en 2002, j'ai voulu créer Dlrp Express en 2009 pour que les fans du parc puissent retrouver toute l'actualité du Resort. Vous me retrouverez sur la Page Facebook, Twitter et sur les différentes articles du site Internet.

Facebook Twitter Site web

Commentaires

S'inscrire pour poster des commentaires

buzz2319 Le 05/01/2016 à 17:43

Chaque clé est nécessaire pour disney !

buzz2319 Le 05/01/2016 à 17:42

Merci à dlrp d'avoir pu faire cette interview ! :)

vincent05 Le 29/12/2015 à 20:50 Ecrit depuis un mobile

Bien d'accord pour la cigarette !!

vincent05 Le 29/12/2015 à 20:50 Ecrit depuis un mobile



DINGUEDEDISNEY Le 29/12/2015 à 10:34

véritable renouveau les parcs ont repris de la vigueur
seul bémol : les fumeurs qui envahissent les parcs et ne respectent pas les lieux dédiés. courtoisie c'est bien mais faudrait "recadrer" les indisciplinés

jejedu28 Le 27/12/2015 à 11:08

Les quatre clés sont juste génial et on s'en rend bien compte qu'elles existent au parc !!!!

Pierrot06 Le 26/12/2015 à 07:10

Les quatre clefs sont bien réelles et s'harmonisent bien avec leurs "serrures"...Bravo

Facebook

MrJack Le 25/12/2015 à 12:35 Ecrit depuis un mobile

Merci

Facebook
01/12 L'Affiche Pin Trading du mois de décembre 2017 à Disneyland Paris
30/11 Vente Privée Séjours 25e anniversaire Disneyland Paris novembre 2017
26/11 Concours Mon beau Sapin, Roi de Disney - Edition 2017
09/11 Le 25e anniversaire à l'honneur des Festivals de sculptures de glace 2017