Logo Google play - Logo Windows Store - Logo

Rencontre avec Emmanuel Lenormand

Rencontre avec Emmanuel Lenormand

Ecrit le 07/12/2015 à 23:57 Mise à jour: 08/12/2015 à 11:02 4 commentaires

Dans le cadre de la présentation fans de la Soirée Star Wars, nous avons pu rencontrer Emmanuel Lenormand, show-director à Disneyland Paris, pour lui poser quelques questions sur sa tâche au sein de l'entreprise ainsi que les futurs projets qu'il prépare. Nous nous sommes entretenus pendant une demi-heure avec lui, et nous avons prit le parti pris de réorganiser ses propos, en restant le plus fidèle possible. 

Dlrp Express : Parlez-nous de votre carrière et de vos débuts, comment êtes-vous arrivé dans l'aventure Disneyland Paris ? 

Emmanuel Lenormand : J'ai commencé très jeune, à la télévision chez Disney France, en travaillant avec Douchka, égérie Disney de l'époque. J'ai ensuite postulé pour les auditions pour Disneyland Paris et j'ai participé aux animations du Preview Center à quelques kilomètres du Resort. Par la suite, je suis parti aux Etats-Unis dans le but d'apprendre les bases et toutes les clés qui composent le domaine du spectacle, avec évidemment cet univers Disney. Depuis 2002, j'occupe la fonction de Show Director à Disneyland Paris.

 

D.E : Vous êtes donc dans l'aventure depuis 1992, avez-vous remarquez une évolution dans la façon de concevoir un spectacle
 
E.L : Je ne pense pas que le "process" a forcément changé dans la conception des spectacles. Vous savez, j'ai la chance d'occuper le poste le plus créatif, et j'ai pour habitude de voir ça comme une grande pyramide des métiers dans la conception. En temps qu'artiste, nous "donnons la couleur" puis chaque branche de métier va y apporter sa touche. Je pense en revanche que les envies de 1992 ne sont pas comparables à celle de 2015 : par exemple, à l'époque on ne travaillait pas sur les saisons, on avait des shows fixes, puis petit à petit ça a évolué. Ce changement d'envie est également lié à une question d'actualité. En ayant la chance de pouvoir aujourd'hui s'appuyer plus aisément sur de nouvelles technologies (projections, écrans...). Et puis il ne faut pas oublier que le Monde change et les attentes des visiteurs évoluent au même titre : il faut toujours plus les surprendre.
 
D.E : Où au final puisez-vous votre inspiration ? 
 
E.L : Je puise mon inspiration un peu partout, ça peut aussi bien être chez les autres Parcs Disney, surtout musicalement parlant, mais également dans les pièces de théâtre ou les spectacles. Je vais très souvent voir des spectacles sur Paris, j'aime m'imprégner de ce ce qu'il se fait autour, tout m'intéresse.
 
D.E : Avez-vous une envie particulière d'aller travailler dans un autre Parc Disney du Monde ?
 
E.L : À titre personnel, j'ai des envies de travailler dans les autres Parcs Disney du Monde, j'avais d'ailleurs postulé pour Shanghaï Disneyland, afin de collaborer à l'ouverture, mais j'ai eu la chance tout de même d'être dans l'équipe d'ouverture du Parc Disneyland, puis du Parc Walt Disney Studios. Ce sont ces évènements qui vous marquent dans votre vie, un nouveau chapitre à écrire. Mais j'ai tout de même été travaillé pour Walt Disney World Resort, avec en 1995 le spectacle "Spirit of Pocahontas". 

  
 
D.E : De quel spectacle êtes-vous le plus fier ?
 
E.L : Ma plus grande fierté en temps que show-director restera le spectacle "Peter Pan à la Rescousse" sur le Lagon d'Adventureland. J'aimais cette énergie dégagée par le spectacle, de donner une âme et une vie à ce majestueux Galion, et au land dans son ensemble. Très souvent en réunions on me rappelle ce spectacle, qui a beaucoup marqué les gens. Mais hélas il a été critiqué pour son manque de visibilité, malheureusement...
 
 
 
D.E : Ce thème de Peter Pan a d'ailleurs été repris quelques années après...
 
E.L : E.L : C'est vrai que le thème de Peter Pan a été reprit par la suite avec "En Suivant le Guide avec Peter Pan", mais là aussi il y a eu pas mal de déçus de par le manque de visibilité du spectacle. Il faut savoir que nous avions écrit ce spectacle comme un show de rue, et non comme un spectacle traditionnel. D'ailleurs pour le Festival des Moments Magiques nous avions initialement le projet de nombreux petits spectacles à l'image de Peter Pan : notamment un sur Alice et un sur Aladdin, s'étant par la suite transformés en simples Rencontres avec les Personnages Disney. 
 
  
 
D.E : Vous nous avez présenté ce soir la Star Wars Night, et il y a quelques années Disneyland Paris souhaitait réaliser une Soirée Pirates et Princesses, au dernier moment annulée, regrettez-vous cet abandon ? 
 
E.L : Effectivement j'étais derrière l'écriture des animations des Soirées Pirates et Princesses, initialement prévues en juin 2011, mais celles-ci ont malheureusement été annulées pour cause des réhabilitations du Château de la Belle au Bois Dormant et du Galion Pirate. Dans la foulée, le 20ème Anniversaire a commencé, avec Disney Dreams! et il est beaucoup moins facile de proposer une soirée hard-ticket à partir du moment où le Parc Disneyland ferme plus tard. Mais rien n'est jamais perdu à Disneyland Paris.
 
 
D.E : Quel aura été le plus gros défi à réaliser pour cette Star Wars Night ? 
 
E.L : Le plus gros défi à relever pour cette Star Wars Night aura été le timing : 6 semaines pour préparer de A à Z un nouveau concept, quand d'habitude nous préparons ça des mois à l'avance. Ce court laps de temps a rendu la chose excitante, et a forgé une vraie petite équipe dévouée au projet. Je pense que le second défi de taille était aussi de travailler en collaboration avec Lucasfilm, puisqu'il a fallut respecter un cahier des charges spécifiques, et un respect minutieux de la licence. Tout à été passé au crible fin et validé aux Etats-Unis. Nous sommes à l'heure actuelle encore en attente de certaines surprises pour le 16 décembre.
 
 
D.E : Après Star Wars, d'autres licences sont-elles prévues d'être exploitées pour des soirées spéciales, comme Marvel ? 
 
E.L : Il ne faut jamais dire jamais, dans ce monde qu'est Disneyland Paris, tout est possible. Maintenant, il faut s'assurer du respecter des univers, qui sont bien spécifiques. Il faut parfaitement les intégrer, d'où l'idée de traiter le sujet Star Wars, étant lié à Disneyland Paris avec Star Tours depuis de longues années. On s'adresse lors de ces soirées à des fans "puristes" du produit et il faut également le contenter lui et ses grandes attentes.
 
D.E : Parlez-nous du coup des Personnages présents à la Star Wars Night...
 
E.L : On aura une forte présence des Personnages Star Wars lors de cette Soirée : Dark Vador, Chewbacca et R2D2 renconteront les visiteurs devant des backdrops spéciaux, inspirés de Star Wars Episode VII : Le Réveil de la Force. Grâce à nos amis de la 501ème Garnison nous aurons de très nombreux personnages : au total une soixantaine, dont 30 personnages spéciaux pour les défilés, auxquels s'ajoutent les Jedis et les Stormtroopers. Kylo Ren sera lui aussi de la partie dans le défile. Au final, la Soirée est un pur produit Disneyland Paris. 
 
  
 
D.E : Vous avez travaillé à la conception de spectacles de rues comme les Ciné-Folies, est-il envisageable de voir le retour de ce type de spectacle ? 
 
E.L : Ça fait partie de mes souhaits : le retour des animations de rues, le vivant, qui est mon domaine initial. Il y a tout de même de nombreuses autres priorités pour la direction, mais c'est vrai que ça me tient â cœur, ayant travaillé sur des shows comme les Ciné-Folies ou le show Cruella De Vil. En revanche, d'autres animations sont en préparation, pour palier aux fermetures des attractions pour leurs grandes réhabilitations. On augmentera par exemple le nombre de points photos avec Les Personnages Disney. Les lieux choisis sont emblématiques, et se passent de tout décor supplémeraires. 
 
 
 
D.E : Doit-on s'attendre à de nouveaux Personnages ? Des nouveautés ?
 
E.L : Pas spécialement de nouveaux personnages, mais de nouvelles expériences attendront les visiteurs. On va lancer, par exemple, un nouveau point-photos avec Tiana sur le quai d'embarquement de Thunder Mesa Riverboat Landing, comme lors de la Soirée Halloween. Tiana est populaire et cela permet d'animer Frontierland en l'absence de Big Thunder Mountain, tout en restant dans un certain esprit cohérent. 
 
 
D.E : Si cela ne tenait qu'à vous-même, quelle saison développeriez-vous au Parc Walt Disney Studios ?
 
E.L : Halloween, car je sens qu'il y a vraiment quelque chose a faire avec le lien du cinéma, c'est évident. Maintenant, on développe la saison de Noël progressivement, et le projet s'étendra lors des prochaines années. Il y a eu, et il y aura, de nombreux projets dans les cartons, mais le dilemme est : vaut-il mieux organiser un évènement mal travaillé et infime ou attendre le temps qu'il faut pour avoir un projet solide ?
 
D.E : Et le cru 2016 d'Halloween au Parc Disneyland, ça en est où ? 
 
E.L : Figurez vous que nous sommes encore dans l'écriture de la saison, et le projet sera présenté à la direction dans 2 semaines. Un retard a été crée avec l'arrivée brutale de la préparation de cette Star Wars Night, mais il faudra encore patienter pour avoir des détails...
 
D.E : Pour compenser la fermeture d'Animagique, un nouveau spectacle sera joué au Lucky Nugget, pouvez-vous nous en dire plus ?
 
E.L : Et bien, vous me semblez bien informés (rires), plus sérieusement : oui il y aura bien quelque chose de prévu pour le Lucky Nugget Saloon lors de la fermeture d'Animagique.
 
 
D.E : Notre petit doigt nous dit que ça concernera des marionnettes...
 
E.L : Effectivement, on aura quelques surprises pour les visiteurs avec un show sympathique, mais il faut garder la surprise ! Patience... 
 
D.E : Mais la scène n'est pas un peu petite ? Et ça restera dans l'ambiance Frontierland ?
 
E.L : Tout dépend comment vous utilisez la scène, et la perception que vous avez des proportions. Et oui, nous resterons dans l'ambiance générale du land, nous sommes tout de même dans un Saloon. Gardons le meilleur de la surprise pour plus tard ! 
 
D.E : Si on vous propose un projet pour le 25ème anniversaire, vous signez direct ? 
 
E.L : Mais c'est déjà le cas, je suis déjà à l'œuvre depuis quelques mois maintenant ! Mais 2017 est encore loin, et avant il y a d'autres écheances à vivre. 
 
 
Merci à Emmanuel pour avoir prit le temps de répondre à nos quelques questions, sans langue de bois et avec passion. Merci également aux équipes Communication Spectacle pour avoir accepté la tenue de cette entrevue. L'Entertainment de Disneyland Paris est donc bel et bien entre de bonnes mains ! 
Partagez l'article en 1 clic !
Ecrit par

Notre article Rencontre avec Emmanuel Lenormand est disponible gratuitement sur notre site et vous permettra de tous savoir sur le sujet !

Commentaires

S'inscrire pour poster des commentaires

buzz2319 Le 11/12/2015 à 11:45

Très bon reportage, merci à dlrp

DINGUEDEDISNEY Le 08/12/2015 à 11:40

interessant les coulisses et projets

MrJack Le 08/12/2015 à 10:23 Ecrit depuis un mobile

Merci dlrp express pour c'est manifique reportage.

Facebook

Pierrot06 Le 08/12/2015 à 09:30

Un GRAND merci pour ce reportage.

Facebook
01/12 L'Affiche Pin Trading du mois de décembre 2017 à Disneyland Paris
30/11 Vente Privée Séjours 25e anniversaire Disneyland Paris novembre 2017
26/11 Concours Mon beau Sapin, Roi de Disney - Edition 2017
09/11 Le 25e anniversaire à l'honneur des Festivals de sculptures de glace 2017