Logo Google play - Logo Windows Store - Logo

Space Mountain

Space Mountain

Ecrit le 16/02/2014 à 22:31 Mise à jour: 23/07/2018 à 13:30 3 commentaires

          Dans les premiers concepts, notre Space Mountain ne devait pas du tout prendre la forme qu’il a aujourd’hui. En effet, dès l’ouverture d’EuroDisney, un Space Mountain ressemblant à celui présent à Disney world ou au DisneyLand de Californie donc sans inversions était prévu, mais avec le développement du thème de Discoveryland, l’idée fût abandonnée car l’attraction ne rentrait plus dans le thème. C’est alors que l’idée d’une attraction fondée sur le roman de Jules Verne « De la Terre à la Lune » naquit, mais son prix exorbitant de 100 millions d'euros dû à une thématique poussée à l’extrême repoussera son ouverture suite au manque de moyen à la construction du parc, en 1995 sous le nom de Space Mountain : De le Terre à la Lune.

          Le Space Mountain parisien est le seul à comporter des inversions (au nombre de 3), et il a la particularité d’avoir un démarrage propulsé à la façon d’un avion de chasse. La première aventure était révolutionnaire pour l’époque, car les passagers embarquaient dans des trains avec système audio embarqué, qui diffusait une musique spécialement composée synchronisée avec le parcours.

               

                                                                                                                                                                                     

     Mais en 2005, Disney décide de rénover son attraction en investissant 7 millions d'euros dans celle-ci afin de la rendre plus moderne dans le but d’attirer toujours plus de visiteurs. C’est ainsi que Space Mountain : Mission 2 vit le jour.

 

          Il s’agit enfaite d’une suite logique de la première version : ainsi, après avoir envoyé ses visiteurs à la Lune dans la première version, les visiteurs auront le privilège de voyager encore plus loin, aux confins de l’univers. Une nouvelle musique voit le jour, en alliance avec le nouveau thème, plus électronique et plus rythmée. Une des principales nouveautés est le lancement des navettes, qui se fait désormais du bas du célèbre Columbiad (nom donné au canon d’où sont propulsé les trains) permettant aux trains d’atteindre une plus grande vitesse dès le lancement, d’environ 80km/h. Mais cette deuxième version n’aura pas le succès attendu jugée pourtant comme novatrice, et la perte de la plupart des allusions à Jules Verne et du manque de story line lui sera défavorable.

 

 

Partagez l'article en 1 clic !
Ecrit par

Notre article Space Mountain est disponible gratuitement sur notre site et vous permettra de tous savoir sur le sujet !

Commentaires

S'inscrire pour poster des commentaires

Answer Le 17/02/2014 à 17:20

guillaume77: On en sait pas plus que vous ...

guillaume77 Le 17/02/2014 à 12:36

Bonjour, savez-vous si le remplacement des trains et des harnais de sécurité de Space mountain est prévu dans le courant de l'année 2014 ?

Merci d'avance.

Plutomaniac Le 16/02/2014 à 23:42

Je n'ai jamais fait la première version (trop petite); mais qu'Est-ce que j'aime cette attraction ! Après oui, peu être que de remettre un storyline plus poussée pourrait la booster; surtout que la queue sans FastPass est parfois longue; par contre le lancement via le Columbiad c'est juste LE frisson assuré et une introduction de premier ordre à la suite !

12/05 L'affiche Pin Trading de mai 2018 à Disneyland Paris
04/04 Pin Trading Event Back To Neverland à Disneyland Paris
04/04 L'affiche Pin Trading d'avril 2018 à Disneyland Paris
21/03 Ce qu'on a appris à l'exposition sur l'Été des Supers-Héros Marvel au Palais de Tokyo !